myafroweek:

Comment dire «je»?

C’est la conscience de soi qui fait de l’homme et de la femme des personnes.

Pour sa deuxième édition, ABC YP vous invite à un atelier de lecture sur le thème de la pensée afrodiasporique. Animé par Nathalie Etoke, l’atelier donnera lieu à des mises au point théorique et à des discussions. La lecture préalable de textes envoyés par courriel est obligatoire.

image

*Nathalie Etoke est professeur associé d’études francophones et afrodiasporiques au Connecticut College (États Unis). Ses recherches interdisciplinaires portent sur l’écriture du corps féminin, les études LGBT, la melancholia africana (perte, deuil et survie en Afrique et dans la diaspora), les formes musicales nées de l’expérience africaine en Amérique (Spirituals, blues, jazz, hip-hop), la philosophie afrodiasporique, l’immigration et l’identité. Elle est l’auteure de deux ouvrages théoriques et de plusieurs articles publiés dans des revues académiques. Son ouvrageMelancholia africana: L’indispensable dépassement de la condition noire a reçu le prix Frantz Fanon 2012, décerné par l’association caribéenne de philosophie. En 2011, Nathalie Etoke a réalisé un documentaire intitulé Afro Diasporic French Identities.


Les places étant limitées, l’inscription préalable est obligatoire ICI.

La traite négrière, le passage du milieu, l’esclavage et la colonisation ont forgé des individus dont l’humanité a été oblitérée par la caractérisation raciale. Ceux et celles que l’on appelle communément les Noirs ont développé une manière d’être au monde marquée par la tension entre conscience de soi et regard de l’autre. Déterminées à briser les chaînes de l’oppression et condamnées à la réinvention de soi, ces populations se sont constituées à travers des processus de subjectivation complexes.

image


Cet atelier a pour objectif d’examiner les modes de constitution de soi comme sujet pensant, agissant et responsable. Il s’agira de déconstruire l’anonymat racial afin de libérer un sujet qui s’évertue à «posséder le je dans sa représentation.»* Ce travail d’analyse se fera à partir de textes écrits par des auteurs tels que WEB Dubois, James Baldwin, Frantz Fanon, Audre Lorde, June Jordan et Lewis Gordon.

*Emmanuel Kant, “Anthropologie du point de vue pragmatique”

Evénement en partenariat avec le collectif A.U.S.A.R

image

Infos pratique :

Participation : 20 euros

De 14h30 à 18h00

Café rubis

165, avenue du maine

75014 Paris.